High Crimes

High Crimes

23.60€

Catégorie : .

Description du Produit

High Crimes

Le destin de l’Everest dans une ère de cupidité

Cet ouvrage a été élu en 2008, meilleur livre de non-fiction par le prix USA Book News’ National Best Books Awards.

Best Seller aux USA il a été traduit et édité dans plusieurs langues.

Parmi tous les livres détaillant les glorieuses aventures en Himalaya, aucun ne détaille avec autant de précision combien l’arrivée de riches alpinistes à la recherche du grand frisson a amené la criminalité sur le toit du monde.

Dans cet ouvrage, deux expéditions y sont narrées : l’histoire tragique de Nils Antezana, un alpiniste mort sur les flancs de l’Everest après avoir été abandonné par son guide ; la propre expédition de l’auteur guidée par George Dijmarescu et son épouse. Ce guide, tout d’abord charmant et attentif se révèle être un tyran violent et criminel avec sa femme, mais aussi envers l’auteur et les autres membres de l’expédition. Cette violence les pourchassera même jusque dans leur ville natale, aux USA…

Combats, vols, drogues, prostitution, intimidation, menaces et dangers de la haute montagne : le journaliste Michael Kodas vous emmène dans un voyage dont personne ne reviendra indemne.

Catherine Destivelle, directrice de collection :

Une œuvre vraiment dérangeante mais essentielle qui changera votre regard sur l’Everest, la déesse mère des vents devenue la déesse mère de la cupidité des hommes. Dans cet ouvrage, l’Everest d’aujourd’hui, semble être devenu une sorte de Far West où tout est permis. Dans la zone de la mort, on passe devant des cadavres, des grimpeurs agonisants après une chute ou tombés d’épuisement, indifférent à leur sort, préférant aller jusqu’au sommet plutôt que de les secourir. L’argent-roi et les ego démesurés d’Occidentaux en mal de reconnaissance ont corrompu les cultures traditionnelles aussi bien des Sherpas que des guides et des alpinistes.

Avis

Il n'y pas encore d'avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.